Enseignement et migration

Enoncé du problème

L’augmentation des flux migratoires à l’échelle mondiale [1] est identifiée par beaucoup comme le principal facteur d’accroissement de la diversité à l’école et dans la société en général [2]. Les taux de fécondité en baisse dans les pays d’accueil des migrants conjugués à une mobilité internationale toujours plus importante devraient entraîner la poursuite de l’augmentation de la diversité dans les années à venir [3]. En conséquence, la plupart des pays de l’Union européenne peinent à intégrer cette diversité d’apprenants en rapide augmentation dans leurs systèmes éducatifs et à garantir l’absence de discrimination ainsi que l’égalité d’accès et de réussite à tous les enfants en âges d’être scolarisés.

Conséquences pour l’éducation

L’expérience montre que les étudiants migrants et leurs familles sont susceptibles d’être structurellement discriminés, de façon plus ou moins évidente. Ils ne bénéficient que d’un accès restreint à une éducation de qualité et leur choix d’établissements scolaires se limite souvent à des écoles ségréguées sur le plan socio-économique, en partie du fait d’une ségrégation résidentielle, et qui se caractérisent souvent par un manque d’enseignants qualifiés, de médiateurs culturels et d’autres structures de soutien. L’orientation précoce est systématiquement reconnue dans les milieux universitaires et politiques comme l’une des principales barrières à un parcours éducatif et professionnel réussi [4]. De plus, les apprenants issus de familles de migrants ou de minorités ethniques sont davantage susceptibles d’être confrontés ­à l’échec scolaire [5], d’être orientés vers des programmes d’enseignement professionnel de niveau inférieur [5] [6] [7], de quitter l’école sans diplôme, d’avoir moins accès à l’enseignement supérieur [8], d’avoir plus de difficultés à intégrer le marché du travail [9] et de souffrir d’un chômage de longue durée.

Recommandations

Les données factuelles issues de la recherche expriment un besoin de réajustement institutionnel global des systèmes éducatifs en vue de favoriser des environnements caractérisés par la réussite scolaire et l’absence de discrimination [10]. Il est crucial de garantir à tous les enfants un accès égal à un enseignement de qualité à tous les niveaux, en commençant par l’éducation et l’accueil de la petite enfance. Alors que les enfants immigrés et issus de classes sociales défavorisées sont sous-représentés dans l’éducation et l’accueil de la petite enfance, la recherche révèle que ce sont précisément ces deux groupes qui en bénéficient le plus, car elle facilite l’acquisition de la langue de l’enseignement et la socialisation dans la culture d’accueil [11]. D’un point de vue pédagogique, il est important de créer des conditions permettant la mise en avant et la valorisation des potentiels et des talents des enfants, plutôt que de souligner les lacunes et les erreurs [11]  [12]. À l’appui de ce constat, la définition de la profession d’enseignant et la formation correspondante doivent être révisées et adaptées pour mieux préparer les enseignants à la diversité sociale. La mise à disposition de médiateurs culturels spécialisés et de modèles de référence peut faciliter l’intégration des enfants roms et des enfants issus de l’immigration, et aider à renforcer la communication et la collaboration entre parents et établissements scolaires [13] [14] [15]. Il est important de promouvoir des approches de communication davantage ouvertes et éclairées avec les jeunes et leurs parents concernant le choix des programmes d’enseignement et les parcours d’enseignement secondaire qui en découlent [7] [16]. De plus, les systèmes d’éducation et de formation doivent avoir pour objectif de s’assurer que tous les apprenants, y compris ceux issus de milieux défavorisés, présentant des besoins particuliers ou issus de familles de migrants, achèvent leur cursus éducatif, notamment en proposant une « éducation de la seconde chance » et en dispensant un enseignement plus personnalisé lorsque cela s’avère nécessaire [7].


[1] Si quelqu’un franchit une frontière de manière culturelle, juridique, linguistique ou (géo)politique, nous parlons du phénomène social de migration. Voir Mecheril, P., Migrationspädagogik [Pédagogie de migration], 2010, p. 35

[2] OECD, [Organisation de coopération et de développement économiques], Untapped Skills: realising the Potential of Immigrant Students [Compétences inexploitées : libérer le potentiel des étudiants immigrés], OECD Publishing, 2012; OECD, Educating teachers for diversity: meeting the challenge [L’éducation des enseignant(e)s pour la diversité : relever le défi],  OECD Publishing, Paris, 2010.

[3] OECD, [Organisation de coopération et de développement économiques], Education at a Glance: 2014 OECD Indicators [Regards sur l’éducation 2014: indicateurs de l’OCDE], OECD Publishing, Paris, 2014.

[4] Pour « accès » et « accessibilité » voir Parreiro do Amaral, M.; Stauber, B.; Barberis, E., ‘Access to and Accessibility of Education Throughout the Educational Trajectories of Youth in Europe, European Education’ [Accès et accessibilité à l’éducation tout au long des trajectoires scolaires des jeunes en Europe, Éducation européenne], Issues and Studies, Vol 47, No 1, 2015. L’article inclut les résultats du projet GOETE, financé dans le cadre du 7e programme-cadre de recherche européen. L’accès/accessibilité à l’éducation ne se réduit pas automatiquement à l’école. Cela signifie également un accès aux services de consultation, au soutien des jeunes et à l’aide financière. Cela peut aussi être décrit en relation avec le logement, le soutien des parents, l’accès au travail des enfants et des jeunes, etc.

[5] OECD, [Organisation de coopération et de développement économiques], ‘Untapped Skills: Realising the Potential of Immigrant Students’ [Compétences inexploitées : libérer le potentiel des étudiants immigrés], OECD Publishing, Paris, 2012. doi: 10.1787/9789264172470-en.

[6] Lessard-Phillips, L.; Fleischman, F.; Elsas, E. van., ‘Ethnic minorities and educational systems in ten Western countries’ [Minorités ethniques et systèmes éducatifs dans dix pays occidentaux]. In: Heath, A.; Brinbaum, Y., (eds), Unequal Attainments, OUP/British Academy, Oxford, 2014, pp. 25-61.

[7] Lessard-Phillips, L.; Brinbaum, Y.; Heath, A.F., ‘The Choice of Academic and Vocational Tracks in Upper Secondary Education’ [Le choix des filières scolaires et professionnelles dans l’enseignement secondaire supérieur]. In: Heath, A.; Brinbaum, Y., (eds), Unequal Attainments, OUP/British Academy, Oxford, 2014, pp. 25-61.

[8] Crul, M., ‘Pathways to Success for the Children of Immigrants’ [Parcours de réussite pour les enfants d’immigrés], Migration Policy Institute, April 1, 2007. Web Link

[9] Heath A. F.; Rothon, C.; Elina Kilpi, ‘The Second Generation in Western Europe: Education, Unemployment, and Occupational Attainment’ [La seconde génération en Europe occidentale : éducation, chômage et réussite professionnelle], Annual Review of Sociology, 34, 2008, pp. 211-235.

[10] OECD [Organisation de coopération et de développement économiques], ‘Can the performance gap between immigrant and non-immigrant students be closed?’ [L’écart de performance entre les élèves issus de l’immigration et les élèves autochtones peut-il se combler ?], PISA In Focus, 53, 2015. PDF file

[11] Heckmann, F., Education and Migration – strategies for integrating migrant children in European schools and societies. A synthesis of research findings for policy-makers, [Éducation et migration : stratégies pour l’intégration des enfants immigrés dans les écoles et les sociétés européennes. Synthèse des résultats de la recherche pour les décideurs], Report submitted to the European Commission by the NESSE network of experts [Rapport remis à la Commission européenne par le réseau d’experts NESSE], 2008. PDF file

[12] Dans ce contexte, voir la discussion sur la « discrimination positive », par ex. Scheffer P., Die Eingewanderten: Toleranz in einer grenzenlosen Welt, Carl Hanser Verlag, Munich, 2008, p. 468.

[13] Conseil de l’Union européenne, Conclusions on a strategic framework for European cooperation in education and training (‘ET 2020’), (2009/c 119/02) [Conclusions concernant un cadre stratégique pour la coopération européenne dans le domaine de l’éducation et de la formation], Official Journal C 119 of 28.5.2009, 2009.

[14] Commission européenne, Direction générale de l’éducation et de la culture, Study on educational support for newly arrived migrant children [Study on educational support for newly arrived migrant children], 2013. doi:10.2766/41204. Web Link

[15] OECD [Organisation de coopération et de développement économiques], Excellence through Equity: Giving every Student the Chance to Succeed [L’équité au service de l’excellence. Offrir à chaque élève la possibilité de réussir], Volume II, OECD Publishing, Paris, 2013. doi:10.1787/9789264201132-en. Report exemplifies projects undertaken by Germany (pp. 77-78).

[16] Green, A., Immigrant Workers and the Workforce Development System in the United Kingdom [Travailleurs immigrés et système de développement de la main d’œuvre au Royaume-Uni], Migration Policy Institute, Washington, DC, 2013. Web Link